L'échauffement avant une compétition

L'échauffement pré-compétitif poursuit plusieurs objectifs :

  • Préparation physiologique avec des effets multiples comme l'augmentation de l'irrigation sanguine au niveau des muscles, l'augmentation de l'activité des enzymes permet la production d'énergie, l'accroissement de l'excitabilité du système nerveux améliore les capacités de coordination.
  • Préparation psychologique, l'échauffement joue le rôle de sas. Il permet de rentrer progressivement dans l'état d'esprit de la compétition et de réguler le stress.
  • Préparation technique : l'échauffement doit permettre une prise de repères sur les virages et les départs, les conditions étant légèrement différentes d'une piscine à l'autre (hauteur des plots, mur plus ou moins glissant, etc. ), ainsi que des réglages sur l'allure de course.

Un échauffement adéquat se réalise sur une durée approximative de 30 minutes divisée en deux parties :

  1. on va mobiliser l'ensemble des groupes musculaires
  2. on va solliciter de plus en plus les muscles au plus proche des épreuves disputées pendant la compétition en prenant des repères par rapport à celles-ci.

Cette durée doit cependant être adaptée pour chacun en fonction de ses sensations et des circonstances (par exemple : un échauffement pour une compétition le matin sera plus long qu'un échauffement effectué l'après-midi).

Retour à l'accueil